Société Belge de Gestalt

Accueil > La S.B.G. > Présentation de la SBG > Historique de la Société Belge de Gestalt

Historique de la Société Belge de Gestalt

Le 27 janvier 1994, Pieter Deturck, Jean-Luc Gatel et Michel Hannard fondent la SBG (Société Belge de Gestalt), première société nationale regroupant des professionnels de la gestalt. Elle répond ainsi à l’intention de ses fondateurs de fédérer la profession en Belgique. Dans les faits et jusqu’à ce jour, elle attirera dans son sillage des professionnels essentiellement francophones.

La SBG a pour objet de proposer à ses Membres un lieu de rencontre, de recherche et de promotion dans le domaine de la Gestalt-Thérapie.
En Belgique, elle veille à donner aux clients et patients, aux universités, aux pouvoirs publics nationaux et aux instances internationales, la garantie de la haute qualité intellectuelle, philosophique morale et professionnelle de ses Membres.

Elle se veut également partenaire d’une éthique en collaboration avec d’autres sociétés nationales et internationales.

La SBG est composée de Membres Adhérents, Titulaires et Institutionnels (cf. statuts et règlement d’ordre intérieur)

Très rapidement la SBG prit contact avec les instances européennes représentant, à titres divers la profession de psychothérapeute :

  • Association Européenne de Psychothérapie (EAP), Association Européenne de Gestalt-Thérapie (EAGT)
  • Les Sociétés Professionnelles Belges représentant l’Analyse Transactionnelle (SOBAT), la Bioénergie (SOBAB)
  • Les Sociétés Professionnelles Françaises : Société Française de Gestalt (SFG) et la Fédération Française de Psychothérapie (FF2P).

Elle s’investît dans la le processus de reconnaissance du titre de Psychothérapeute en adhérant aux critères de l’EAP ainsi qu’à la Déclaration de Strasbourg.

La SBG est aujourd’hui reconnue comme association professionnelle gestaltiste officielle belge par l’EAP et sa représentation nationale, l’Association Belge de Psychothérapie (ABP) ainsi que l’EAGT (NOGT).

La Commission d’admission et de titularisation est constituée dès la première année de fonctionnement.

La SBG fut représentée au premier congrès de l’EAP en juillet 1996 à Vienne en Autriche.

Elle organise son premier colloque sur le thème de « La psychothérapie gestaltiste » à Charleroi le 27 septembre 1997, rassemblant une centaine de participants.

  • En 2000, se crée le « Réseau Gestalt » visant à regrouper toute personne éprouvant un intérêt pour l’approche gestaltiste, quelle que soit l’origine de sa formation.
  • En 2001, les premiers « Certificat Européen de Psychothérapie » (CEP) sont attribués par l’EAP à plusieurs de nos Membres.
  • En 2003, nous assistons à la mise en place de la première édition annuelle des « Journées détente et de réflexion de la SBG » réservées à nos Membres et destinées à réfléchir sur un thème spécifique à la gestalt et/ou à la psychothérapie, tout y en associant la détente autour d’une visite culturelle.
    La SBG est représentée au Conseil d’Administration de l’ABP et siège à la Commission d’Attribution du CEP.
  • En 2005, la SBG ainsi que la Société néerlandophone de Gestalt sont représentées au sein de l’EAGT après avoir constitué le BBC ou « Belgian Bridge Commetee », organisme créé de commun accord entre les sociétés francophone et néerlandophone auprès de l’EAGT. La Belgique n’ayant qu’une voix de vote pour les deux régimes linguistiques.
  • En 2006, la rédaction des nouveaux statuts en conformité avec les nouvelles exigences légales est réalisée ainsi que de la mise à jour du Règlement d’Organisation Intérieure (ROI)
    La SBG confirme son adhésion à la « Plateforme de concertation des professions de santé mentale » ainsi qu’à la « Fédération belge des associations francophones de Psychothérapie Humanistes » (FPH) travaillant autour de la reconnaissance du titre national de psychothérapeute, en concertation avec le Ministère de la Santé.
    Le 20 octobre 2006, la SBG organise un colloque à l’Université de Liège sur le thème « La posture du thérapeute dans la relation thérapeutique » regroupant environ 200 personnes.
  • En 2007, il y a mise en chantier de « la procédure des plaintes et appels » et la création de notre site internet.
  • En 2009, la SBG diversifie ses activités :
    • Une Journée détente et de réflexion comprenant la visite de la carrière de Soignies avec un atelier sur le thème de « la forme »
    • Le Comité d’éthique et la commission des plaintes se réunissent à l’occasion du traitement d’une plainte.
    • La SBG prépare son prochain Colloque.
    • Au niveau de l’ABP : la SBG renouvelle sa représentation au sein du CA par un administrateur siégeant en tant que Vice-président.
    • Une réflexion est menée à propos de la TVA sur les prestations de psychothérapies : malgré les textes, le paiement de la taxe sur les consultations reste aléatoire dans son application.
  • 2010 - Journée détente et de réflexion sur le thème « Le toucher en Gestalt-Thérapie ».
    • Le CA associe la présence de Membres Titulaires et Adhérents à ses séances.
    • Un groupe de réflexion théorique sur le thème « la transgression sexuelle dans le cadre thérapeutique » se crée et se réunit régulièrement.
    • Une réflexion est menée sur le Projet de Loi Goutry sur le statut du psychothérapeute.
    • Un dialogue envisagé avec l’Antenne Belge de la CEGT
    • Suite à une demande, un comité des plaintes est composé et prend consultation auprès de Maître Masset, avocat et professeur de droit pénal.
    • Le 29 avril 2010 a lieu le colloque sur le thème : « Le sens de la maladie »
  • En 2011, nous assistons à la mise en place de la procédure de demande de Membre Adhérent.
  • En 2012, les statuts sont révisés pour être en conformité avec la nouvelle Loi sur les ASBL.
    Le 11 octobre 2012, a lieu le colloque sur le thème « Neurosciences et nouvelles thérapies »
  • En 2013, L’activité du CA se polarise essentiellement sur l’adoption de la Loi, règlementant les professions de santé mentale.
  • En 2014, le 16 octobre 2014, colloque sur le thème « L’enfant en psychothérapie ».
    Le 30 janvier 2014, la Loi règlementant les professions de santé mentale est votée par la Chambre des représentants et le 20 mai 2014, la Loi est publiée au Moniteur Belge.

Fait le 10 octobre 2007 par Jean-Luc Gatel et complété par lui-même le 13 aout 2015.

 Résumé :

Fondateurs de la Société Belge de gestalt
Peter Deturck
Jean-Luc Gatel
Michel Hannard

Présidents de la SBG
1994-1999 - Michel Hannard
2000-2007 - Michel Delbrouck
2007-2010 - Claude Charlier
2010-2015 - Michel Delbrouck
2015- - Jean-Luc Gatel

Dates de création des différentes institutions nationales et internationales, représentatives de la profession de psychothérapie

1985 : EAGT - Association Européenne de Gestalt-Thérapie
1997 : EAP – Association Européenne de Psychothérapie
1998 : ABP – Association Belge de Psychothérapie
2006 : FPH – Fédération des Psychothérapies Humanistes
2007 : Plateforme psy
2015 : Coupole Francophone des associations de Psychothérapie
2015 : FPHE – Fédération des Psychothérapeutes humanistes, centrés sur la personne et expérientiels

© Société Belge de Gestalt 2015 | Admin
Réalisation : Parcours sprl